Le chanteur Isnard Douby est mort, a annoncé le ministère de la Culture.

Le Ministère haïtien de la Culture et de la Correspondance (MCC) a pleuré vendredi le décès du chanteur et metteur en scène mélodique Isnard Douby, l’une des références du rythme konpa direct.

“Une voix originale, une majesté qui a marqué l’histoire du konpa direct pendant plus de trente-cinq ans”, a rappelé le ministre élu Jean Emmanuel Jacquet.

M. Douby est décédé jeudi dans un hôpital de Floride, aux États-Unis, après plusieurs mois de maladie, a appris Rezo Northwest.

Le MCC a rappelé le charisme, la discipline et les capacités des enfants, et a assuré qu’il sera une référence pour de nombreuses générations d’amateurs de musique haïtienne.

Formé au Lycée Public de Pétion-Ville, Isnard Douby fait ses débuts en 1963 au sein du groupe mélodique Les Frères Dejean, une entreprise familiale qui a enregistré près d’une vingtaine de collections à ce jour.

En 1980, Douby émigre à New York et fonde peu après le Framework Band avec lequel il enregistre en plus de 20 collections avec des chansons emblématiques telles que César, Anita, Do m laj, Men blind la, Bipè, Stick Moyiz, Loulou et Family Burden. .

La mort de l’enfant survient deux jours après celle d’Yvenel Étienne, figure emblématique du groupe du Nord, qui a également cultivé le konpa pendant plusieurs décennies.

Rapport

Qu'en pensez-vous?

673 Points
Mentor

Written by Marimene

Parmi les hommes, le plus faible est celui qui ne sait pas garder un secret. Le plus fort, celui qui maîtrise sa colère, le plus patient, celui qui cache sa pauvreté, le plus riche, celui qui se contente de la part que dieu lui a faite.

Microsoft a annoncé sa fermeture, indéfiniment aux États-Unis en raison du rebond des cas de COVID-19 dus à la variante delta.

Haïti : Convoqué pour enquêter sur l'assassinat du président haïtien, le Premier ministre Ariel Henry a dénoncé des détournements.